HISTOIRE DE LA GUINEE: "La Guinée, un demi-siècle de politique", par Boubacar Yacine Diallo

Le premier, feu Yacine Diallo (1956-1984), premier noir du collège, enseignant en Guinée sous l’ère de la colonisation, et le premier député guinéen à L’Assemblée française ; le second, c’est le "père" de l’indépendance guinéenne, feu le président Ahmed Sékou Touré (1956-1984); et le troisième, celui-là que l’actuel conseiller du président Alpha Condé, Ahmed Tidiane Souaré, qualifie de "père" de la démocratie en Guinée, feu le Général Lansana Conté (1984-2008). Cet ouvrage de trois cent cinq pages, intitulé « La Guinée, un demi-siècle de politique (1945-2008), et vendu à l’international à 28,50 euros, est un récit de faits historiques marquants de ces trois grandes figures guinéennes. Edité par les éditions L'Harmattan-Guinée, la cérémonie de dédicace de cet ouvrage de l’auteur Boubacar Yacine Diallo, s’est passée le mercredi 27 juin 2012, dans les locaux de l’espace Sory Kadia Kouyaté (CCFG). En présence de quelques personnalités du pays, dont, l’auteur et ministre Conseiller à la Présidence de la République, Ahmed Tidiane Souaré... 11:33 29-6-2012

Publié s’il y a de cela un an et réédité par L’Harmattan-Guinée, l’ouvrage « La Guinée, un demi-siècle de politique (1945-2008), est divisé en trois grande partie : Yacine Diallo ‘’La Vision d’une Autorité tranquille’’, Ahmed Sékou Touré ‘’L’homme du 28 septembre 1958’’, et ‘’Lansana Conté Président, Un destin singulier’’.  

Dans son exposé de circonstance, l’auteur, journaliste de formation et ex ministre de la République, a dit que la Guinée a connu trois étapes distinctes. Notamment : « la culture anticoloniale, la décolonisation et la démocratisation ». Selon lui, ces trois périodes de l’histoire de la Guinée, ont été marquées par l’existence de trois grandes figures et fils de cette nation : Yacine Diallo, Ahmed Sékou Touré, et Général Lansana Conté. Pour lui, le premier c’est « l’instituteur », le second, c’est « l’autodidacte », et le troisième, c’est « le militaire ». Ce sont là, dira-t-il, « trois formations, trois personnalités, trois caractères, trois démarches, et trois résultats différents » dans la vie politique guinéenne.  

Par ailleurs, au cours de la phase des témoignages, après que le ministre conseiller Ahmed Tidiane Souaré ait dit qu’il est : « dangereux de condamner un homme d’État sans le connaitre », Mme Nadine Barri, auteure aux éditions L'Harmattan-Guinée, est revenue à la charge, en disant qu’au-delà de cet aspect qui caractérise la relation entre le président et ses collaborateurs directs, il y a cependant, l’homme d’Etat en tant que tel face à son histoire. Puisque, dira-t-elle, « tous les trois hommes ont tous un point commun : c’est qu’on a fait d’eux des dictateurs et nous sommes en train d’en fabriquer un autre (Pr Alpha Condé? Ndlr) avec les comités de soutien », déplore-t-elle finalement.  

Toutefois, estime le directeur général de L'Harmattan-Guinée, Sansy Kaba Diakité, la présentation de ce livre est d’une importante  particuliere pour la nouvelle génération. En ce sens que L’Harmattan a édité ce livre parce que « c’est utile pour le pays, c’est utile pour la nation car, un pays sans références, sans modèle, ne peut pas avancer ».

En tout cas, face à l’histoire de la Guinée, l’auteur est convaincu que tout Guinéen devrait se remettre en cause par rapport au présent de la Guinée. C’est pourquoi Boubacar Yacine Diallo, pose des interrogations : Après cinquante ans d’indépendance, est-ce que la Guinée a changé ? Pourquoi elle n’a pas changé ? Des questions dira-t-il, que tout guinéen doit se le poser pour pouvoir construire le présent et projeter l’avenir. 

Lamine Camara pour GuineeConakry.info

La cérémonie a pris fin par la remise à quelques personnalités des ouvrages dédicacés par l'auteur où l'on pouvait voir noter entre autres: ''Pour que le passé historique  inspire utilement le présent et l'avenir''.

 

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Le célèbre chroniqueur est au cœur d’un bras de fer avec Mamadou Blaise Sangaré, conseiller spécial du Chef de l'Etat. Votre site avait relayé cette affaire portant sur des propos diffamatoires attribués à Ras Bath. Ce début de semaine mettra aux pr

Annonce