En continu

Actualités

  • Après une tournée réussie à travers la capitale Conakry, la caravane de remise des denrées alimentaires aux fidèles musulmans s’est poursuivie dans les différentes régions. De Kindia, en passant par Labé, Kankan et Nzérékoré, la société de téléphone mobile Orange est restée fidèle à son engagement, qui consiste à accompagner les guinéens partout où ils se trouvent sur le territoire, durant les moments important de leur vie.

  • Alors même que, les cadres et autres employés s’occupaient de la gestion des dossiers courants, un incendie mystérieux est venu ravager la plupart des bureaux du Ministère de la Culture et du patrimoine historique, ce jour 23 juillet 2014, aux environs de 10h30. A priori, aucune perte en vies humaines n’a été signalée, mais les dégâts matériels sont visiblement énormes.

  • Depuis une certaine sortie médiatique du ministre délégué des Guinéens de l’étranger au siège du RPG-arc-en-ciel, la question de l’indemnisation des victimes des pillages économiques lors des manifestations politiques, s’impose au-devant de la scène. Ce jour-là, se laissant sans doute porter par la grande mobilisation des militants du parti présidentiel, Sanoussy Bantama Sow déclare, péremptoire : « Personne ne sera remboursé parce qu’il a été pillé au cours d’une manifestation politique ! ». Il n’en fallait plus pour que les membres du Groupe organisé des hommes...

  • Afin d'augmenter le nombre d'arrestations et justifier les lois anti-terroristes, le FBI a encouragé et payé des musulmans américains pour les inciter à commettre des attentats au cours d'opérations montées de toute pièces après le 11-Septembre.

  • Pour sauver la face et éviter le ridicule, la médiation congolaise de la crise centrafricaine se borne à faire signer le fameux accord de cessation des hostilités, ce matin même. Mais cet entêtement de sa part frise bien la politique de l’autruche. Autrement, le boycott de la journée d’hier par un des acteurs privilégiés de la crise, à savoir les ex-Séléka, aurait suffi pour constater l’échec de la rencontre ! Pire, le sommet de Brazzaville se sera même révélé un facteur aggravant du drame centrafricain. Parce que pour la première fois, il est question de la partition...

  • Le forum qui s’est ouvert hier autour de la crise centrafricaine est l’illustration parfaite de l’intérêt que les responsables africains accordent aux désidérata de leurs peuples. De toute évidence, Denis Sassou Nguesso s’est servi de la présence massive de ses troupes au sein de la MISCA pour imposer à Catherine Samba Panza, que le forum qui a débuté hier, se tienne coûte que coûte à Brazzaville.

Recherche

Suivez-nous

Louis Farakhan sur la Libye

  • Après un retard qui a particulièrement éprouvé les candidats et leurs familles, les résultats de l’examen d’entrée en 7ème année et du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) ont été finalement publiés hier. Mais bien avant, la so



Guinée

  • De Kaporo à Hamdallaye, les populations se sont mobilisées dans les rues de cet axe pour réclamer la fourniture électrique de leurs domiciles. Depuis quatre jours, les jeunes des différents quartiers de cette zone se sont réunis p

Politique

  • Le président français, François Hollande, a commencé sa mini-tournée africaine hier jeudi. Première escale : Abidjan où il répond à une invitation de son homologue ivoirien, faite en avril 2013. Et c'est là qu’il fêtera la journée

International

  • Si l’on s’en tient à la forme, les pourparlers inter-maliens qui ont commencé hier à Alger, n’ont aucun rapport avec le nouveau dispositif militaire français contre le terrorisme islamique dans la bande sahélienne. Il est vrai qu’

Economie

  • Comme on pouvait s’y attendre, l’officialisation des résultats des audits initiés par le gouvernement, a donné lieu à des polémiques au sein de la classe politique nationale. Les principaux concernés étant les anciens ministres ou

Religion

Societé