En continu

Actualités

  • Au-delà des familles qu’elle désarticule ou décime tout simplement, ou des économies qu’elle malmène, l’épidémie d’Ebola qui sévit en Afrique de l’ouest, ce sont aussi les diverses résistances que les populations opposent aux campagnes de sensibilisation et aux mesures de précaution. Puisant leurs origines dans des stratégies de communication tout aussi approximatives que désordonnées, ces résistances peuvent, comme dans les cas malheureux de Womey et désormais de Koidu, virer littéralement au drame.

  • Le ministre de la santé et de l’Hygiène publique, Colonel Rémy Lamah vient une fois de tirer la sonnette d’alarme. La situation de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée est plus que préoccupante. Pour le premier responsable de la santé, le ‘’moment est devenu grave’’ et il demande conséquemment au gouvernement et aux partenaires au développement de rehausser urgemment le budget alloué au secteur de la santé, afin de faire face vigoureusement à cette épidémie.

  • Le président Alpha Condé vient de débarquer de son gouvernement deux de ses ministres ! C’est travers un décret signé de la présidence de la République, lu par les média d’Etat ce mardi 21 octobre, indiquant le limogeage des ministres de l’énergie et de la sécurité et de la protection civile.

  • ‘’Le nouveau contrat avec la société de trading SAHARA ENERGY aura un impact à la hausse de 60 Gnf par litre sur les subventions de l’Etat’’, telle est l’une des conclusions du discours du ministre du commerce Marc Youmbouno, lors d’un point de presse organisé ce mercredi, 22 octobre 2014, dans les locaux de son département. Question d’éclairer les lanternes de l’opinon nationale et internationale, par rapport au contrat qui engage la société SAHRA ENERGY par devers la Guinée.

  • La France n'est pas la seule à pleurer la mort du PDG de Total. Certes, la société est de droit français et, conséquemment, constitue avant tout une entreprise au service de la promotion de la France. Mais au regard de la présence de la société pétrolière sur le continent africain, et en raison des services qu’elle y rend aux économies et aux hommes, bien d’Africains sont également en deuil avec la disparition de Christophe de Margerie. Même si Total en Afrique ne se ramène pas qu’à cette perception idyllique des choses.

  • ‘’ Nous avons remarqué que la justice guinéenne n’est pas prête à faire son boulot’’, tel est l’un des constats dénoncés par le porte-parole de l’ensemble des artistes de la musique urbaine, Marcus du célèbre groupe du rap ‘’Les Banlieuz’arts’’, lors d’une conférence de presse tenue, ce mardi 21 octobre 2014 à la Maison de la presse à Linsèbounyi.

  • Le virus connait une progression alarmante. Plus de 4500 décès ont été enregistrés par les pays les plus atteints (Libéria,Sierra Leone, Guinée) selon l’OMS. Après, l’Espagne, les Etats-Unis, c’est autour de la France d’être ‘’troublée’’ par le virus épouvantail. Devenu une préoccupation planétaire, ce « fléau » voyage en avion au même titre que les hommes !

  • Devenu un point culminant, la Guinée est depuis un certain temps, le fief des produits périmés importés ou exportés. Généralement, ce sont les cartons de jus, les boites de conserves pour ne citer que ceux-ci. Malgré les dates d’expiration de ces produits impropres à la consommation, certains vendeurs en connivence avec des entreprises continueraient toujours à vendre des produits périmés aux citoyens. Les plus exposés ce sont les populations analphabètes, pour la plupart. Beaucoup aussi ne prennent pas le temps de vérifier ou ignorent les notices sur les produits qu’ils...

Recherche

Suivez-nous

EBOLA



Guinée

  • Se bousculer, se piétiner, se battre. C’est la façon dont les usagers se trouvent un taxi à Conakry, la capitale. Dès 17 heures, fonctionnaires, ouvriers, et autres badauds se précipitent pour rentrer chez eux. Une ville dont les

Politique

  • De toute évidence, le président nigérian ne sait plus par où donner de la tête, avec la secte islamiste Boko Haram. Autrement, Goodluck Jonathan n’en serait pas à envisager un accord avec ce groupe sanguinaire. Or, c’est bien ce d

International

  • Contrôles à l’arrivée par-ci, vérification des contrôles au départ par-là, les signes de la panique consécutive à l’épidémie Ebola se multiplient. Confrontés aux premiers cas sur leur propre sol, les pays occidentaux, réalisant su

Economie

  • Après l’étape de la stupeur et de l’indignation consécutives au bilan macabre de l’épidémie à virus Ebola qui ne cesse de croitre, la lutte contre cette tragédie dont l’épicentre se situe en Afrique de l’ouest, semble s’acheminer

Culture

Societé