VOIE KEITAYAH-KAGBELEN: un véritable casse-tête pour les usagers

Depuis le début de la saison pluvieuse, la nationale Keittayah-Kagbelen située dans la commune urbaine de Coyah, est devenue completement impraticable, et désormais un véritabke casse-tête pour les personnes qui la fréquentent.

Interrogé sur cette mauvaise voie boueuse, un habitant du quartier Tonbolon dans Kagbélén sous anonymat, a ‘’débité’’ sa colère au micro de notre reporter: “Depuis quatre ans ,une société soi-disant une entreprise de consruction est incapable de terminer cette voie, au moment où le soleil battait son plein!  Voilà que nous qui pratiquons  cette voie , sommes confrontés à des cas accidents et  d'autres dangers de la circulation. Quand il pleut abondamment , l'eau envahit totalement la voie, de telle sorte qu'il est difficile qu'un chauffeur sérieux s'y aventure. Mais, si l'Etat ne prend pas ses dispositions contre cette société,  c'est nous qui allons prendre nos responsabilités contre  elle, afin qu'elle puisse terminer dans un bref délai les travaux de cette voie !''

Mamadou Sylla, un citoyen de la localité de Keitayah pointe un doigt accusateur sur le gouvernement Alpha Condé par rapport au retard des travaux de cette route. Sylla est offensive: ''J'accuse les autorités guineénnes de rester muettes face à ces interminables travaux. L'entreprise qui a le contrat de constuction de cette nationale, n'a même pas pu faire le quart des travaux! Donc, n'allons pas loin dans cette affaire, c'est l'Etat qui est coupable parce que jour et nuit, le président Alpha Condé et ses ministres pratiquent cette voie pour rejoindre leurs lieux de mission'.

Selon  certains observateurs, le contrat de la construction de la voie Sonfonia-Kagbélén a été confié à une entreprise locale, en guise de remerciements pour son soutien apporté à la réelection du Pr Alpha Condé , lors de la présidentielle de 2015.

Léon KOLIÉ pour GCI

© 2016 GuineeConakry.Info 

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Dans un communiqué lu dans le journal télévisé de RTG de ce mardi, 21 février 2017 que M. Albert Damantang Camara, le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle et du Travail, porte-parole du gouvernement Alpha Condé, a