TROPHEE PROTECTEUR DES ARTS : la remise des prix

Le Centre culturel franco guinéen a servi de cadre, ce mardi 17 mai 2016, à la cérémonie officielle de remise de la troisième édition du grand prix ‘’Trophée protecteur des arts et cultures de Guinée’’ (TPAC), en présence du gouverneur de la ville de Conakry Mathurin Bangoura, de l’ambassadeur de France Bertrand Cochery, des responsables de la BICIGUI, sponsor officiel de Evènement et des membres du jury.

C’est un concours national de création artistique, organisé par le petit musée, dont le thème retenu cette année, en rapport avec Conakry capitale mondial du livre en 2017, est « un livre-objet, le livre de la ville de Conakry ».

L’ambassadeur de France a fait un bref historique de la création du Petit Musée, en rappelant que, c’est un projet qui est parti de rien pour aboutir à cet immense succès, qui se traduit aujourd’hui par l’organisation du  TPAC. Une étape majeure de l’évolution du Petit Musée : «Cette année encore,  il fallait trouver un thème profondément ancré dans la vie quotidienne des guinéens. Le Petit Musée s’est transformé cette année en un grand atelier, pour permettre aux artistes de travailler leur créativité et leur inventivité», a déclaré le diplomate français.

Pour sa part le gouverneur de Conakry a estimé que l’initiative est salutaire pour la culture en général et l’art en particulier « le Petit Musée nous permet de prendre de l’élan, en attendant ce grand évènement qui est celui de ‘’Conakry, capitale mondiale du livre », a réagi Mathurin Bangoura.

Les promotrices de l’évènement, Fifi Tamsir Niane et Isabelle Bucheton, responsables du Petit Musée se sont réjouis du dénouement heureux de plusieurs semaines de travail et de dur labeur. «Ça été des moments d’enthousiasme de la part des créateurs et aujourd’hui, les œuvres sont récompensées après la délibération du jury. Sur 85 œuvres, seulement 5 ont été sélectionnées. Normalement c’est trois, mais la créativité était tellement intense que deux prix sont venus se rajouter au trois, dont le prix spécial du jury et le prix de la ville de ‘’Conakry capitale mondiale du livre », a laissé entendre la directrice du Petit Musée Fifi Tamsir Niane, organisatrice de l’événement.

« Nous avons beaucoup été saisis par la qualité du travail, de la maîtrise du savoir-faire, notamment avec les œuvres faites de matériaux complètement inattendus comme le tissu pour faire un livre, comme le fer ou encore le bois, la peau, du papier parfois retravaillés autrement.  J’imagine que ça été très difficile pour le jury de départager les concurrents et au-delà, c’est pour montrer que tout un chacun peut écrire un livre. Nous voulons montrer à travers cet événement, que ‘’Conakry, capitale mondiale du livre’’, ça concerne tous les Guinéens ! »

Après les discours,  place aux récompenses. Le premier prix est revenu à Oumar Thiam, diplômé de l’ISAG, Institut supérieure des arts de Guinée, qui bénéficie d’un chèque de 15 millions de francs guinéens. Le second prix a été raflé par J. Marius Obo avec un chèque de 5 millions et le troisième prix à Thierno Moussa Bah, avec un chèque de 4 millions de francs guinéens.

Les prix ‘’Coup de cœur du jury’’ et ‘’Prix de la ville de Conakry, capitale mondiale du livre’’ sont revenus respectivement à Mamadou Saliou Bailla Diallo et Moussa Condé avec chacun un chèque de 3 millions.

Rendez-vous est donc  pris l’année prochain pour la quatrième édition l’année prochaine, sur un autre thème d’actualité.

Mamadou Aliou DIALLO pour GCI

© GuineeConakry.Info

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Au lendemain de la grève déclenchée ce lundi, 21 février 2017 par les enseignants et élèves dans toutes les communes de la capitale guinéenne, le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, invité de l’émission ‘’L’Œil de Lynx’’ de la radio p