TELEPHONIE : les abonnés d'Orange Guinée protestent

Depuis quelques jours, le numéro Un de la téléphonie mobile en Guinée, Orange-Guinée fait face à un mécontentement généralisé de ses abonnés. En cause, le changement des tarifs de connexion internet, qui selon la société a été appliqué pour des raisons de commodité. Mais seulement voilà, le constat est que le prix de la connexion est en hausse avec cette nouvelle grille tarifaire appliquée. Les millions d'abonnés d'Orange Guinée sont depuis lors surpris par cette hausse, que la plupart jugent ‘’exorbitante’’ et expriment vivement leur colère sur les réseaux sociaux.

Pour illustrer cette hausse du prix de la connexion, à titre d'exemple un abonné témoigne : "Moi, j'avais l'habitude d'acheter mon Pass de 1 GB pour 24h à 5400 Gnf, aujourd'hui je suis obligé de payer plus. C'est à dire 6500 et pour 2 fois 250 Mb jour et nuit ! Le Pass de 3H qui me coutait 2140 passe à 3000 GNF et en plus de la communication, vous vous rendez compte combien de fois la facture devient élevée pour le commun des Guinéens", s'interroge Moussa Camara, visiblement excédé par cette situation.

Pour protester face à cette hausse, les abonnés n'ont pas organisé une marche, mais se  déchainent plutôt sur les réseaux sociaux et le moins que l'on puisse dire, c’est qu'ils ne manquent pas d'imagination. L'une des cibles entre autres de leurs attaques, la campagne de la société lancée il y a un peu plus de six mois avec le slogan " vous rapprocher de l'essentiel, la vie change avec Orange'' en lieu et place c’est :  '' ma connexion change avec orange, ma connexion me dérange avec Orange'' peut-on ton lire sur certains détournements en dérision sur les réseaux sociaux. D'autres sont encore plus virulents et appellent même au boycott d’Orange Guinée.

Malgré les sorties médiatiques des responsables de la société, qui expliquent : « les tarifs internet en Guinée restent les plus bas de la sous-région. Orange rassure ses clients qu’elle poursuivra sa stratégie d’investissement, près de 500 milliards de GNF en 2016, afin de leur offrir l’internet haut débit partout en Guinée et la meilleure qualité de service possible ». Les 5 Millions d'abonnés de la société semblent décidés à ne pas lâcher prise. Des associations de consommateurs très actifs sur certains réseaux sociaux appellent clairement au boycott des services d’Orange Guinée. La crise de confiance semble donc profonde. Pour parer à cette fronde, la direction d’Orange a décidé de revenir à ses anciens tarifs pour un mois. Le temps de communiquer et de pouvoir convaincre. Véritable gageure.

 

Mamadou Aliou DIALLO pour GCI 

© 2016 GuineeConakry.Info

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Au lendemain de la grève déclenchée ce lundi, 21 février 2017 par les enseignants et élèves dans toutes les communes de la capitale guinéenne, le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, invité de l’émission ‘’L’Œil de Lynx’’ de la radio p