REPRISE DES COURS : le ministre Kourouma lance un appel aux parents d’élèves

Après trois semaines de ‘’congés forcés’’, certains enseignants et élèves ont repris le chemin de l’école dans un climat calme relatif. A cete occasion, le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Dr Ibrahima Kourouma, invité de l’émission ‘’L’Oeil de Lynx’’ de la radio privée ‘’Lynx FM’’ de ce mercredi, 22 février 2017...

Le ministre a déclaré: «Nous avons observé dans les différents établissements que nous avons visités. Je crois que cela est extrêmement important. Les élèves et enseignants sont venus et les cours ont déjà commencé par endroits. Nous espérons que dans les jours à venir, les choses iront très bien »…       

Le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Dr Ibrahima Kourouma a également rassuré que des dispositions sont prises pour rattraper le retard accusé durant les congés forcés.  ‘’Nous avons travaillé avec l’inspection générale. Il y a des dispositions qui sont prises. Il y a un aménagement du calendrier scolaire. Nous allons faire en sorte que les cours se tiennent correctement comme cela se doit cette année, il faut le concours de tous ’’, a-t-il affirmé. 

C’est pourquoi il lance un appel aux acteurs, c’est-à-dire élèves et parents d’élèves. Chacun devra faire des efforts pour que la situation n’aboutisse à une rallonger de l’année scolaire, a expliqué Dr Ibrahima Kourouma.

Le chef de département de l’Enseignement pré-universitaire a ensuite souligné que les gens doivent comprendre que : « nous ne sommes pas à une rentrée scolaire, mais à une reprise et que nous devons travailler pour que cette année scolaire soit une réussite comme les autres années. Et cela dépend de nous tous ! ».

 

Léon KOLIE pour GCI

© 2005-2017 GuineeConakry.Info  

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Tous les Guinéens en ont entendu parler sur les antennes internationales des grandes radios, mais à Conakry et dans les préfectures du pays, personne n’a encore vu ce fameux accord. Il s’agirait certainement d’un accord verbal obtenu à l’issue d’une