COMMUNALES : Cellou Dalein indexe Alpha Condé

« C’est un ultime recours ! Oui, nous préparons nos troupes à manifester contre le « sabotage » de l’accord d’octobre 2016. Car malgré les appels répétés au dialogue, Alpha Condé n’a pas respecté sa parole. Après notre dernière manifestation en août dernier, qui avait rassemblé près d’un million de personnes dans les rues de Conakry, pour exiger entre autres plus de démocratie, plus de liberté et de droits humains, j’ai accepté de rencontrer Alpha Condé afin de calmer le jeu… »

Cellou Dalein est lucide : « J’ai signé les accords de sortie de crise, malgré de nombreuses critiques dans mon propre camp. Selon les conclusions de cet accord voulu par Alpha, l’organisation d’élections locales devait avoir lieu en février prochain, or ça ne sera pas le cas’’,  a déclaré le président de l’union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et, chef de file de  l’opposition, Cellou Dalein Diallo, lors d’une conférence de presse qu’il a animée ce mardi, 10 janvier 2017 à la maison de la presse sise à Coléah.

Une opportunité pour le leader de l’UFDG d’expliquer devant de nombreux journalistes  que l’annulation des élections communales prévues au mois de février, est un fait anti-démocratique d’Alpha Condé. A propos, le candidat malheureux de la dernière présidentielle de 2015, El hadj Cellou Dalein Diallo a indiqué aussi qu’il y a plus de cinq  que l’opposition réclame ces élections, mais le président Alpha Condé les a sans cesse repoussées. ‘’ En Côte d’Ivoire, Ouattara a organisé les élections législatives; au Mali, IBK a organisé les élections municipales. Mais en Guinée notre président s’obstine à retarder une fois de plus l’organisation de ce scrutin. Il a voulu imposer via ses députés de nouvelles règles dans le code électoral, que nous ne pouvions accepter’’, a-t-il dit.

L’ancien premier ministre, a également souligné que le président Alpha Condé a peur du résultat des urnes. C’est plus facile de tricher sur un scrutin national que sur un scrutin local. ‘’Là, on sait qui vote pour qui’’. C’est pourquoi, pense-t-il : « Alpha Condé refuse le jeu démocratique. Il a multiplié les obstacles pour éviter le consensus autour de la modification du code électoral », a-t-il conclu.

 

Léon KOLIE pour GCI

© 2005-2017 GuineeConakry.Info

Recherche

Suivez-nous

MEDIA - L'Afrique a un incroyable talent Finale | Les Frères Sylla (vainqueurs de la première édition) GUINEE



  • En ce début d’année 2017, Orange Guinée a le plaisir d’annoncer à l’ensemble des guinéens avoir passé la barre de 6 (six) millions d’abonnés ! C’est aussi l’occasion pour Orange Guinée d’annoncer à tous qu’elle a relevé son pari :la totalité des sous

Annonce

Pas d'article dans la liste.