RAS BATH-MOGOTIGUI : Une affaire d’hommes et d’honneur

Le célèbre chroniqueur est au cœur d’un bras de fer avec Mamadou Blaise Sangaré, conseiller spécial du Chef de l'Etat. Votre site avait relayé cette affaire portant sur des propos diffamatoires attribués à Ras Bath. Ce début de semaine mettra aux prises les deux protagonistes.

Le plaignant vient d'ouvrir les hostilités suite à une  sortie de Ras Bath sur les ondes d’une radio de la capitale malienne. Blaise  va au défi après avoir eu échos de l’émission Carte sur Table portant spécialement sur sa personne. Le leader politique appelle le peuple à suivre ladite émission animée par Rasta et se dit pressé d'en découdre au tribunal de la commune VI de Bamako.

«  Il n’y a que les arguments juridiques qui trancheront, Ras Bath est dans le divertissement, mettant en avant sa personnalité. Il peut dire ce qui l’enchante, j’attends des explications avec preuves à l’appui" déclare celui qui est surnommé Mogotigui (Maître des hommes), avant d’ajouter que « les jeunes ne doivent pas suivre impunément quelqu'un qui est parfois vulgaire dans ses propos ».

Ainsi, ce baron du palais de  Koulouba compte bien laver son honneur. Il ne cache pas d’aller au bout de son action, réfutant d’office toute médiation (leaders religieux, griots) afin de calmer le jeu. Face à ces  motivations  d’ordre diffamatoires, Mamadou Blaise Sangaré a mis en garde la majorité présidentielle. Quiconque tenterait de le dissuader face au populaire Ras Bath, pourrait l’inciter à quitter définitivement le clan des 60 partis soutenant le Chef de l’Etat malien.

 Rappelons que c’est suite à un accrochage entre le chroniqueur et des jeunes de Bougouni, que « Rasta » avait condamné la situation  à travers une vidéo diffusée sur Youtube, et reprise par certaines radios. Le fils de l’actuel ministre de l’Habitat dénonçait la main invisible du stratège politique d’IBK, en évoquant son passé. Ras Bath indiquait que le président de la Convention Sociale Démocratique (CDS) avait détourné les pensions de la Caisse des retraités (CMSS). Il est allé plus loin en mentionnant  que le personnage n’est pas d’une moralité exemplaire.

Pourtant, ce qui n’a pas été dit, c’est que Mogotigui a été blanchi et même dédommagé par la justice malienne, avant même le début de l’actuelle crise malienne. Il détient les décisions de justice en sa possession et exige paiement du ‘’ franc symbolique’’ pour dédommagements.

Notons que la radio Renouveau FM a aussi été mise "dans le même sac" que son animateur. Une autre plainte à son encontre a été déposée pour avoir contribué à  diffuser les propos de Ras Bath. Or, elle est la propriété de l’actuel patron de la Maison de la Presse du Mali. Les profils des protagonistes présagent  un buzz médiatique.

Affaire à suivre…

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant particulier de JMI au Mali

 

 

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Conakry abrite depuis ce mardi, 21 février 2017, les travaux de la ronde nationale sur l'initiative pour un développement minier, lancés par le gouvernement guinéen. Cette table ronde réunissant les principaux acteurs du secteur minier impliqués dans