OPPOSITION : la marche des femmes de l’Ufdg étouffée

La marche des femmes de l’UFDG qui était sensée se tenir ce mardi 19 avril, et dont l’autorisation avait été régulièrement obtenue de la part de la délégation spéciale de Kaloum, a été finalement étouffée par les forces de l’ordre. Déployées en nombre pour barrer la route aux marcheuses.

Les femmes menées par Halimatou Diallo, l’épouse du chef de file de l’opposition guinéenne, portaient des pancartes ou l’on pouvait lire des slogans comme ‘’Non à l’injustice’’ ‘’Libérez nos maris’’ ‘’Libérez nos enfants’’ ou encore ‘’Libérez nos frères’’, ont été stoppées dans leur progression au niveau du port autonome de Conakry, qui était le point de départ de la marche pour rallier le ministère de la justice où, elles devraient remettre un mémorandum au ministre de la justice pour toutes fins utiles. Finalement ce qui était annoncé comme une marche va se transformer en sit in.

Interrogées par notre reporter, dans la foule de marcheuses, la plupart de celles qui marchent ont d’une manière ou d’une autre un proche concerné par les arrestations et les détentions, objet de cette marche de protestation. La tension était donc palpable sur les lieux. Femmes et forces de l’ordre se regardant en chiens de faïence. Ces dernières ont vivement protesté contre l’attitude des autorités qu’elles accusent d’entraver la liberté d’expression. Car, selon elles, elles ont tous les droits de manifester d’autant plus que la marche avait été autorisée.

L’un des responsables du parti, Fodé Oussou a tenté de faire la médiation avec les forces de l’ordre, en vain. Au bout de plusieurs heures, l’itinéraire prévu étant toujours bloqué par les forces de l’ordre, les femmes se résoudront finalement à se disperser en direction du ministère de la jeunesse, encadrées par la police.

Par ailleurs, aucun incident majeur n’a été observé.

Mamadou Aliou Diallo pour GCI

2016 GuineeConakry.Info

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Au lendemain de la grève déclenchée ce lundi, 21 février 2017 par les enseignants et élèves dans toutes les communes de la capitale guinéenne, le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, invité de l’émission ‘’L’Œil de Lynx’’ de la radio p