NOUVEAU LIVRE : « Williams Sassine, Itinéraires d’un indigné guinéen »

Le 9 décembre dernier est paru aux Editions Karthala, un ouvrage de 236 pages, consacré à l’écrivain iconoclaste guinéen, contestaire par nature et diseur de vérités par plaisir : Williams Sassine. Ce livre intitulé : « Williams Sassine, Itinéraires d’un indigné guinéen » nous est offert par Elisabeth Degon, conservateur en chef honoraire des bibliothèques. C’est une extraordinaire invite à la redécouverte d’un génie incompris, mais surtout une plongée littéraire dans l’encre d’une des plus belles plumes africaines, dont la contribution à la culture de l’universel parait ici, toute naturelle. JMJ

Écrivain discret aux multiples facettes, Williams Sassine (1944-1997) a laissé dans la littérature africaine de langue française une empreinte profonde qu’il est temps de redécouvrir. Né d’un père libanais et d’une mère guinéenne, il a parcouru de nombreux pays où il a exercé principalement le métier d’enseignant.

Marginal en tous lieux, en tant que métis d’éducation chrétienne et musulmane, il a, très tôt, ressenti sa différence. S’il est célèbre surtout pour ses romans – Saint Monsieur Baly, Le Jeune homme de sable, Wirriyamu, Le Zéhéros n’est pas n’importe qui –, en Guinée, sa réputation repose principalement sur la Chronique assassine qu’il faisait paraître à Conakry dans l’hebdomadaire satirique Le Lynx.

Une quête documentaire passionnée a conduit l’auteure de la présente biographie à rechercher en France et en Afrique (Guinée, Gabon, Mauritanie) les témoignages de sa famille, de sa vie d’enseignant, d’écrivain et de journaliste. Il lui a fallu fouiller dans les bibliothèques et dans les archives.

Elle a également réalisé une série d’entretiens émouvants avec ses proches, qu’elle a retrouvés progressivement. Elle a ainsi pu consulter ses textes et correspondances, rouvrir des cantines endormies, écouter des émissions littéraires auxquelles Sassine a participé en France et en Belgique, des enregistrements radiophoniques conservés par la famille ou à l’INA. Telle est la documentation sur laquelle repose cet ouvrage.

Une bibliographie aussi exhaustive que possible et une chronologie détaillée complètent ce parcours d’un des écrivains les plus originaux de sa génération.

Elisabeth Degon est conservateur en chef honoraire des bibliothèques. Après une carrière dans les bibliothèques publiques, aussi bien en France qu’en Guinée, elle a décidé de se consacrer à la rédaction d’une biographie de l’écrivain guinéen Williams Sassine, qu’elle a rencontré rapidement à Conakry, peu avant sa mort.

13,5 x 21,5 cm – 236 pages

TABLE DES MATIERES

Préambule

1. Famille et jeunesse : Kankan, Conakry

Les origines

Les années Donka

Indépendance cha cha cha

Le complot des enseignants

L’année de la bascule

2. Errance

Université, Paris

Agboville, Côte d’Ivoire

Freetown, Sierra Leone

Niamey, Niger

Roman, Saint Monsieur Baly, 1973

Talents cachés

Oyem, Gabon

Roman, Wirriyamu, 1976

Mauritanie, Kaédi

Roman, Le Jeune homme de sable, 1979

Apostrophe

Francfort, Foire du livre

Contes, L’Alphabête, novembre 1982

Étranger ici et là-bas

Mort de Sékou Touré

Rencontres et critiques littéraires

Roman, Le Zéhéros n’est pas n’importe

qui, 1985

3. Retour à Conakry

Reconnaissance et projets 1990-1991

4. Nouvel élan

Francophonie

Service compris

Le Serpent à Plumes

Le Lynx

Voyages en Côte d’Ivoire

L’aventure de l’Alphabête

Les refuges de Sassine

Pendant ce temps... La vie politique

Écrits et rencontres

5. Conakry, le temps qui reste, 1996-

1997

Coup d’État militaire, février 1996

Texte, Les Africaïns, 1975-1997

Tuilage au Lynx, 1996

Grosse fatigue, novembre 1996-février

1997

6. Hommages posthumes

Symposium Conakry

Paris, Sorbonne, 2 avril 1997

Roman, Mémoire d’une peau, 1998

Les Indépendan-tristes, spectacle, 1999

Céroe, nos eres un cualquiera, 2004

Médaille de l’Ordre du Cèdre

Concours Williams Sassine

Mises en scène des textes de Sassine

Colloque « Williams Sassine n’est pas n’importe qui »

En guise de conclusion

 

 

Recherche

Suivez-nous

DECOUVERTE : Les Iles de Loos



  • Lors d’une conférence de presse tenue au siège du Comité de Miss Guinée (COMIGUI) dans la commune de Kaloum ce jeudi, 16 février 2017, la présidente dudit comité, Johanna Barry a présenté ses excuses au premier ministre, Mamady Youla, présent à cet

Annonce