MANIFS A CONAKRY : l’opposition déplore les morts et exige des enquêtes

C’est dans une déclaration parvenue ce mardi, 21 février 2017 sur le desk de certains médias de la place que l’opposition républicaine, par la voix de son porte-parole, Aboubacar Sylla a déploré les cinq morts suite aux manifestations de l’inter-centrale syndicale de l’éducation, qui ont dégénéré hier dans les cinq communes de la capitale guinéenne.

L’ex ministre de la communication, Aboubacar Sylla a indiqué dans cette déclaration que l’opposition déplore que ces manifestations enregistrées sur les différents axes  de la capitale, aient conduit à la mort de cinq citoyens, victimes de tirs à balles réelles, plusieurs blessés et des dégâts matériels importants. ‘’C’est pourquoi, les leaders de l’opposition condamnent avec fermeté ces morts d’hommes et dénoncent des actes barbares et criminels qui jurent avec l’Etat de droit ambitionné par le peuple de Guinée’’.

La déclaration de l’opposition « déplore l’usage d’armes de guerre dans des opérations de maintien d’ordre et soutient que ces pratiques liberticides sont la conséquence de l’impunité qui a toujours accompagné dans notre pays, l’usage disproportionné de la force à l’encontre de citoyens manifestant contre la mal gouvernance exercée dans notre pays »

Le porte-parole de l’opposition a également signalé que les adversaires du président Alpha condé exigent de son gouvernement des enquêtes sérieuses et abouties, afin d’identifier les commanditaires et les exécutants de ces crimes dans le but de les traduire devant les tribunaux pour qu’ils subissent toute la rigueur de la loi.

Léon KOLIE pour GCI

© 2005-2017 GuineeConakry.Info   

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Dans un communiqué lu dans le journal télévisé de RTG de ce mardi, 21 février 2017 que M. Albert Damantang Camara, le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle et du Travail, porte-parole du gouvernement Alpha Condé, a