MANIF EBOLA MACENTA: Le gouvernement réagit

Le Gouvernement constate avec regret que des groupuscules de personnes à Macenta, zone touchée par la fièvre hémorragique Ebola, s’en sont pris à ‘’Médecins Sans Frontières’’ (MSF), une ONG qui intervient en Guinée depuis l’annonce officielle de l’épidémie. L’apport de cette ONG et de toutes les structures internationales qui appuient la Guinée dans la lutte contre la pandémie est inestimable et a permis à ce jour de circonscrire la maladie. Sans ces partenaires, la maladie ne serait pas sous contrôle aujourd’hui.

Cette réaction plus ou moins singulière fait suite à des rumeurs entretenues par des esprits mal intentionnés, selon lesquelles le virus aurait été importé en Guinée ou qu’il n’existerait pas de fièvre Ebola dans notre pays. Le Gouvernement s’insurge contre de telles informations et rappelle que seule la reconnaissance de l’existence de la maladie permet de lutter contre elle en respectant les règles d’hygiène édictées par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

Dans ce combat, la Guinée n’est pas seule, la communauté internationale s’est mobilisée rapidement pour nous accompagner dans ces moments difficiles à travers un appui médical considérable et des interventions de spécialistes sur le terrain, jusqu’à l’épicentre de la maladie, en Guinée forestière. C’est pourquoi, le Gouvernement appelle les populations au calme et a la sérénité en vue de permettre à nos partenaires de nous appuyer pour éradiquer cette épidémie.

Le Gouvernement invite les populations de Macenta et celles de toute la Guinée à ne pas prêter foi aux informations sur la fièvre hémorragique qui ne relèvent pas de source officielle.

En tout état de cause, le Gouvernement entend prendre toutes les mesures nécessaires en vue de sécuriser les spécialistes et le matériel médical dont les laboratoires mobiles qui interviennent dans les différentes zones touchées du pays.

Tout en présentant ses regrets à MSF le Gouvernement promet de prendre toutes les dispositions utiles pour traduire ces fauteurs de trouble devant la justice.

Le Porte-parole du Gouvernement

M. Damantang Albert CAMARA, Porte-parole du Gouvernement, ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi

Recherche

Suivez-nous

Louis Farakhan sur la Libye

  • Première initiative du genre en Guinée, GUINEE SCOLARSHIPS est un projet dont la mise en œuvre va rythmer une bonne partie des vacances de cette année. Plus précisément, du 1er septembre au 20 octobre prochain. Se proposant d’accompagner les autorité