MALI : La mort trouble de Cheikh Ag Haoussa

La sempiternelle crise malienne entre dans de graves convulsions avec la mort, dans des conditions encore troubles, de Cheikh Ag Haoussa, un leader touareg à Kidal, le week-end dernier. Une disparition physique qui vient envenimer une situation qui était déjà par trop explosive…

La CMA parle clairement « d’assassinat ciblé » pour éliminer un des meilleurs stratèges de l’Azawad dans son combat politico-ethnique. D’où la légitime colère de ses compagnons de lutte et leur exigence d’une « enquête indépendante » pour élucider cet attentat mortel dont les auteurs certainement courent encore.   

Les ex-rebelles de la CMA invitent les forces onusiennes de la MINUSMA à s’engager véritablement dans la recherche des causes et coupables de cette forfaiture, d’autant plus que leur frère Cheikh Ag Haoussa, sortait à peine des installations des forces internationales, quand son véhicule a littéralement explosé. Pour le porte-parole de l’Azawad, il n’y a de doute, l’engin mortel aurait été placé sous le véhicule, tandis que Cheick Haoussa était en réunion avec les responsables de la Minusma et de Barkhane.

En tous les cas, dans cette région, où pullulent les mines, ces « soldats invisibles et traitres », les camions comme les hommes sont souvent victimes de ces « armes de lâches », c’est pourquoi pensent aussi qu’il pourrait bien s’agir malheureusement de situations analogues. Mais seules des investigations rondement menées pourraient permettre d’aboutir à des conclusions crédibles. En attendant les supputations vont continuer pour justifier de nouvelles attitudes belliqueuses dans cette crise malienne qui n’en finit pas de finir, malgré tous les efforts concentrés de la communauté internationale et des Maliens eux-mêmes.    

La visite de la chancelière allemande tombe sur cette mort qui est loin d’arranger les choses. Pourvu que la sagesse et la lucidité prévalent, pour éviter au Mali une nouvelle descente aux enfers, une nouvelle plongée dans l’inconnu de la rébellion.

Maria de BABIA pour Guinee

© 2016 GuineeConakry.Info   

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Dans un communiqué lu dans le journal télévisé de RTG de ce mardi, 21 février 2017 que M. Albert Damantang Camara, le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle et du Travail, porte-parole du gouvernement Alpha Condé, a