MAJORITE POLITIQUE DU MALI : L’ADP plie bagages pour de bon

Le parti qui avait suspendu son appartenance à la majorité malienne, vient de se prononcer sur la suite des choses : le départ est définitif à l’unanimité des représentations de l’ADP, consultées durant la seconde moitié de Juillet.

Si la CMP avait tenté  un rapprochement pour faire revenir l’ADP, le parti de la balance aura été fidèle à lui-même. Il fallait que la base se prononce d’abord, après la tournée entamée pour des concertations auprès des structures du parti.

 

Ainsi, la formation politique dirigée par l’actuel 2ème vice-président du Parlement malien, part pour de bon. Une première depuis l’arrivée d’IBK aux affaires en Octobre 2013. Détenteur de 4 députés, après moins de 4 ans d’existence, l’ADP a vu ses militants opter pour le retrait de la Convention des 63 partis soutenant l'actuel Chef de l'Etat du Mali.

L’éloignement de la Majorité Présidentielle des engagements pris à l’endroit du peuple malien, et les dysfonctionnements de la Convention des Partis Politiques de la Majorité Présidentielle (CMP), sont les principaux arguments de ce divorce politique. Les Consultations Nationales ont débuté le jeudi 14 Juillet 2016, avec le départ d’une délégation conduite par le Président Amadou THIAM, pour la région de Ségou. 


D’autres délégations se sont rendues dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso au-delà du District de Bamako. En raison du délai imparti par le Comité Exécutif, en l’occurrence la fin du mois de Juillet, pour boucler le processus, mais aussi face au contexte sécuritaire contraignant sur certaines parties du territoire, dans les régions de Mopti, Gao, Tombouctou, Kidal, Taoudéni et Ménaka des mandats ont été transmis aux représentants locaux de l’ADP-Maliba, aux fins d’animer des consultations locales.

Hors des frontières maliennes, des Consultations ont été animées par les représentants en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Burkina Faso, en Guinée, au Togo, au Gabon, en République Démocratique du Congo, au Congo-Brazzaville, en France, en Espagne, en Allemagne, en Chine, en Arabie Saoudite et aux Emirats. Le Président Amadou THIAM a d’ailleurs effectué un déplacement officiel aux Etats-Unis durant lequel, il a lancé officiellement le processus au sein de la diaspora.


Désormais la position finale de l’ADP connue, une nouvelle orientation reste à définir. C’est pourquoi le député Amadou Thiam, président du parti et ses camarades ont signifié aux médias que dans les plus brefs délais, se tiendra une conférence nationale. 

Le départ de l’ADP créée donc une nouvelle redistribution des cartes politiques. Pour l’heure si beaucoup voient le parti rejoindre l’opposition, tout indique qu’il est plus dans la logique de parti au centre politique sinon sa propre plateforme politique afin d’animer les débats et jouer sa partition.

Idrissa KEITA pour GCI

Correspondant particulier de GuineeConakry.Info

© 2016 GuineeConakry.Info

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • La Direction d’Orange Guinée et l’ensemble de son personnel remercie chacun du soutien et de l’attention témoignée à la suite du décès brutal de son Directeur General, M. Eric Bouquillon, décès survenu le 11 Février 2017 à Conakry.