GUINEE: initiation à l’hygiène en milieu scolaire

L’hygiène dans les établissements scolaires est un sujet de préoccupation majeure en termes d’éducation à la santé. Parce que l’école accueille de jeunes enfants qui constituent une population fragile et particulièrement vulnérable aux maladies, les actions en faveur du maintien d’un niveau élevé de propreté en milieu scolaire sont d’autant plus importantes. Les enfants sont également des acteurs de changement dans leurs familles.

L’Union européenne et l’UNICEF viennent en appui au ministère de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation pour renforcer l’éducation à l’hygiène en milieu scolaire à travers une série de formations en Eau, hygiène et assainissement (EHA) dans les régions de Kankan et N’Zérékoré. Ces actions sont intégrées dans le projet global d’Appui au service public de l'eau en milieu rural et semi-urbain en Guinée réalisé avec l’Institut national de Recherche et d’Action pédagogique (INRAP). 

Dans la région de N’Zérékoré, les ateliers de formations sont eu lieu du 16 au 20 janvier 2017 et ont fait participer les formateurs régionaux de Guéckédou, Macenta, Lola et N’Zérékoré, tandis que ceux de la région de Kankan se sont déroulées du 22 au 26 janvier 2017 avec les formateurs régionaux de Mandiana et Kankan. Dans cette première phase du projet, 36 formateurs ont bénéficié de la formation ; ils formeront à leur tour 168 enseignants et 14 animateurs d’ONG avant d’arriver à la phase finale du projet qui concernera 42 écoles primaires dans les deux régions afin que l’hygiène soit intégrée aux principes de bae de l’éducation et soit appliquée au quotidien par les élèves et les enseignants. 

Halimatou Souaré est enseignante chargée des cours au CM2 à l’école primaire Mohomou dans la Commune urbaine de N’Zérékoré. Elle a participé à l’atelier dispensé dans sa région et s’est dite « moralement réconfortée » par cette formation, qui est « un grand pas vers l’adoption de comportements sains en faveur des élèves et du personnel enseignant. » Poursuivant, elle se félicite de la participation active des formateurs, « ce qui permettra d’augmenter le taux de fréquentation des élèves et de garantir aux apprenants un meilleur cadre pour un enseignement de qualité. » 

Djélikatou Fofana a participé à l’atelier organisé à Kankan. Elle est Directrice de l’école primaire DKS et estime que cette formation était essentielle pour eux en tant que formateurs. Ils ont été initiés aux pratiques susceptibles de changer les comportements des enfants et des enseignants en matière d’hygiène et d’assainissement dans les écoles et dans les communautés. Avec des exposés et des travaux de groupes basés sur des réalités vécues dans leurs établissements, ils ont pu débattre de sujets tels que la propreté de l’environnement, les risques liés à l’insalubrité, etc. Ils ont été par ailleurs été initiés aux stratégies utilisées en classe et lors des sorties éducatives pour véhiculer les messages d’hygiène pour un réel changement de comportement.

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF œuvre pour la promotion des droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient. 

Suivez l’UNICEF sur Twitter et Facebook.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Kadijah Diallo, UNICEF Guinée, tél. 628 68 78 10, kaddiallo@unicef.org

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Dans un communiqué lu dans le journal télévisé de RTG de ce mardi, 21 février 2017 que M. Albert Damantang Camara, le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle et du Travail, porte-parole du gouvernement Alpha Condé, a