HOMMAGE: Funérailles de Morciré Sylla

Morciré Sylla a été conduit à sa dernière demeure ce mardi 16 août 2005.

C'est une foule nombreuse de parents, d'amis, de sympathisants et d'anonymes qui ont partagé la douleur qui s'est finalement voulue nationale et même au-delà en raison de ce qu'avait incarné Morciré alias El Mo ou Maurice ou encore, comme le dira, dans son oraison funèbre, le Secrétaire général du Ministère de l'Enseignement Pré-Universitaire et de l'Education civique: Modou Ciré. El hadj Sékou Kaba rappelait ainsi cette autre appellation de l'illustre disparu au sein de l'intimité familiale dans son Kindia Natal.

Comme indiqué dans le programme officiel des obsèques, tout a été respecté à la lettre. Surtout l'heure!

L'exposition du corps au Palais des sports du stade du 28 septembre, suivie du tour d'honneur du stade du 28 septembre avec son corps, sa décoration à titre posthume de la médaille de « Fair Play » du Comité International Olympique. Trophée dont les origines remontent aux jeux olympiques de Mexico en 1968, lorsque « El Mo » a brillé à travers la pratique de plus d'une disciplines sportives. Morciré a été, comme le dira un confrère « un orfèvre de tous les sports: Basket, Volley, Football, Hanball, etc. Aucun sport n'échappait à son génie naturel».

Et ce mardi 16 août 2005, la Nation guinéenne le lui a rendu à travers les funérailles grandioses à lui réservées.

D'abord, un retour sur la journée du lundi 15 août. Dès 5h30 du matin, l?aéroport international de Gbessia Conakry était pris d'assaut pour accueillir le corps en provenance de Rabat au Maroc où Morciré Sylla a rendu l'âme le vendredi 12 août. Le corps a été convoyé par sa veuve Hadja Koumba Diakité Ministre du Tourisme et de l'Hôtellerie en compagnie de l'Ambassadeur de Guinée au Maroc El Hadj Mamadou Saliou Sylla.

D'intenses émotions mêlées de chaudes larmes.

De l?aéroport, c'est la morgue qui accueille le corps. Les premiers témoignages tombent:

-Son ancien co-équipier du Hafia foot-ball club Ibrahima Sory Kéita ''Petit Sory'': ''C?est lui seul qui m'appelait ''Mbö''

(NDLR: frère jumeau),chaque matin, il était au stade (NDLR: au bureau de Petit Sory qui est Directeur financier du stade du 28 septembre) C'était un ami. Que la terre lui soit légère? Il éclate en sanglots.

- Le Ministre de l'Enseignement Pré-Universitaire Galéma Guilavogui, où le défunt servait comme Directeur National des sports scolaires et universitaires: ''C?est la douleur, la tristesse, l'amertume totale avec la mort de ce héros national. Oui, Morciré est un héros national qui a donné le maximum de lu-même pour faire de la pratique sportive une partie intégrante de la formation de l'homme total que nous voulons en Guinée. C'était un cadre intègre.''.

Le Ministre des Sports Fodé Soumah: ''Nous sommes attristés, car c'est un grand monument du sport guinéen qui disparaît ainsi. Il a défendu vaillamment les couleurs nationales. Le Peuple lui reconnaîtra ses efforts''.

Et le Peuple le lui a vraiment reconnu ce mardi 16 août 2005.

Au terme de sa décoration à titre posthume de la médaille de ''Fair Play'' du Comité International Olympique avec des témoignages tous plus elogieux les uns que les autres, que Morciré a été conduit à la Grande Mosquée Fayçal pour la prière du mort. Sur un parcours habituel d'environ 10 minutes en voiture, le cortège funèbre mettra plus de 45 minutes pour aller du stade à la Mosquée. En tête la fanfare militaire et un détachement de la Compagnie Mobile d'Intervention et de Sécurité. impeccablement ceinturé par l'Association des Professeurs d'Education Physique et sportive.

A 14h, le cortège funèbre s'ébranle en direction du cimetière ''Kameroun'' où il repose depuis 15h40 aux côtés d'autres illustres personnes comme son ancien capitaine du Hafia Club, Soumah Soriba ''Edenté'' (les deux tombes sont côte à côte ), Ali Badara Kéita ''Kolev'', Mamadou Aliou Kéita ''N'Joléa'', ainsi que d'autres grands sportifs disparus.

Morciré Sylla qui était également un passionné du jeu de dames, dans lequel il excellait, est né le 3 mars 1948 à Kindia. Il était diplômé en Economie de '?Institut Polytechnique Gamal Abdel Nasser de Conakry dont il est de la promotion Mao Tsé Tung. Il était, entre autres distinctions: médaillé d'honneur du Travail dès 1975 et Chevalier dans l'Ordre National du Mérite.

Morciré Sylla laisse deux épouses: Hadja Koumba Diakité Ministre du Tourisme et Hôtellerie et Idiatou Kane, une ancienne internationale guinéenne du Basket-ball. Il avait quatre enfants dont une fille.

Que la terre de Guinée qu'il a servie avec dévouement lui soit légère et que les nombreux témoignages et prières en sa faveur fassent que Dieu lui accorde le Paradis. Amen.


Ibrahima Sylla, RTG-Conakry.

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Le célèbre chroniqueur est au cœur d’un bras de fer avec Mamadou Blaise Sangaré, conseiller spécial du Chef de l'Etat. Votre site avait relayé cette affaire portant sur des propos diffamatoires attribués à Ras Bath. Ce début de semaine mettra aux pr

Annonce