GREVE GENERALE ILLIMITEE JOUR 1 : Le mouvement est largement suivi

La grève générale illimitée, maintenue hier, après l'échec d'une énième tentative de sortie de crise entre gouvernement et syndicats, a débuté ce lundi 15 février sur toute l'étendue du territoire. Le mouvement de grève engagé par l'Inter centrale syndicale CNTG-USTG, est grandement suivi dans la capitale Conakry où automobilistes et travailleurs sont restés à domicile et la circulation quasi déserte.

La veille pour éviter la grève, le gouvernement avait fait appel au service de Sidya Touré, Haut représentant du chef de l'État, mais qui comme tous les autres acteurs, a échoué dans sa tentative à dissuader les syndicats à déclencher la grève.

Les artères principales de Conakry ont offert ce matin un spectacle de vrai désert de bitume. Le mouvement des syndicats est largement suivi par les travailleurs, mais aussi par le secteur privé mixte et informel. Sur l'axe Cosa-Bambeto-Hamdallaye, il n y avait pas non plus de circulation de véhicules.

Sur l'autoroute Fidel Castro, même spectacle. Des incidents ont été observés cependant, par un de nos reporters a Koloma, où un groupe de jeunes a érigé des barricades. Idem au quartier Wanindara, en haute banlieue où des heurts ont également éclaté. Dans l'ensemble, par contre  la grève s’est plutôt passée  calmement. Sur toute l'étendue du territoire nationale le mouvement a connu un immense succes, seulement a NZérékoré et dans quelques autres villes, ce fut timide. Sauf que selon la police les incidents de Cosa-Bambéto auraient fait trois blessés graves.

Il faut noter que la baisse du prix du carburant, la haute des salaires et la baisse de la TVA, sont entre autres, les principaux points d'achoppement dans les négociations avec le gouvernement.

Mamadou Aliou DIALLO pour GCI

2016 GuineeConakry.Info

Recherche

Suivez-nous

DECOUVERTE : Les Iles de Loos



  • «… Je vous annonce que la Guinée a réussi l’interruption de la transmission de la poliomyélite, confirmée par une mission d’évaluation indépendante.» C’est en ces termes que le Ministre de la Santé, le Dr Abdourahmane DIALLO s’est adressé à la presse

Annonce

  • Un certain compte Facebook crée la confusion autour de votre site de référence, chez ses lecteurs et admirateurs. Le compte facebook de votre site est https://www.facebook.com/guineeconakry.info D'aucuns ont enregistré des dérivés de ce nom, nous