GAMBIE : On boit toujours le ‘’thé de la liberté’’ !

Le thé se sirote par tradition. Il se déguste même à doses homéopathiques, mais s’agissant de leur ‘’thé de la liberté’’, les Gambiens n’ont point de retenue ! Ils le consomment goulument, et ‘’Jammeh’’ à satiété… Les bonnes nouvelles en provenance se multiplient depuis cette élection surprise qui a terrassé celui qui devait regner « un milliard d’années » sur la petite Gambie…

L’ex-président Jammeh sorti par les urnes, porté disparu de la circulation, le peuple gambien continue de fêter sa victoire et ses héros, avec un enthousiasme débordant et émouvant. Adama Barrow, le nouvel élu semble avoir vraiment débridé le goût de la démocratie et de la liberté chez ses concitoyens. 

Désormais c’est la consommation sans modération; et la liberté provisoire que la Cour vient d’accorder à Ousseynou Darboe, secrétaire général de l’UDP, chef respecté de l'opposition gambienne jusque-là, dans les geôles du pouvoir, est de nature à centupler le sentiment de victoire populaire chez tous les citoyens gambiens.

Plénitude ''Jammeh'' connue

Cette historique décision de la justice de Banjul a une inestimable valeur de volonté politique, de réel changement. En chantant l’hymne national avec les siens, en confiant que durant ses jours sombres de prison, Nelson Mandéla l’avait fortement inspiré, le leader politique indique déjà sa posture d’homme d’Etat mâture, prêt à jouer un rôle encore plus important dans ce pays qui s’éveille à la liberté, qui brise ses chaînes et veut s’assumer dans une plénitude ''Jammeh connue.

Cependant, personne ne sait où est Yahya Jammeh, l’ex-président qui, après tout, a eu l’intelligence de s’incliner devant le choix populaire, et s’est même dit prêt à aider le nouveau pouvoir. Mais comme disait l’ancien président guinéen, Ahmed Sékou Touré : « Il ne faut rien minimiser et il ne faut rien surestimer »

Garder la lucidité

Surtout, il ne faudrait pas dans cet enthousiasme général, oublier l’essentiel : la quête de la liberté et la conquête du pouvoir, ne sont jamais des actes ordinaires ! Il faudrait donc savoir raison garder, boire le ‘’thé de la liberté’’ sans s’enivrer. Garder toute la lucidité pour avancer dans un esprit de discernement objectif ;

Maria de BABIA pour GCI                                                             

© 2016 GuineeConakry.Info  

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Le célèbre chroniqueur est au cœur d’un bras de fer avec Mamadou Blaise Sangaré, conseiller spécial du Chef de l'Etat. Votre site avait relayé cette affaire portant sur des propos diffamatoires attribués à Ras Bath. Ce début de semaine mettra aux pr

Annonce