FODE BARO (AVEC TABASSY BARO, Celui qui révéla Fodé Baro)

Fodé Baro est mon neveu, le fils de mon grandfrère Ibrahima Baro. Régulièrement à mes côtés à la Sig-Madina, tout jeune M'Bemba comme on l'appelait communément en famille, adorait sa guitare et de temps en temps chantait quelques airs en vogue.

C'est un jour qu'il me dit:"Tonton est-ce que je pourrai venir avec des amis chez toi faire de la musique". Vu ma passion pour la musique, je lui dis: O.K. c'est ainsi que petit-à- petit on arrivait à regrouper un certain nombre de jeunes que j'appelerai des musiciens en herbe , des jeunes qui avaient pour noms entre autres:Fodé Baro, Doura Barry, Sékouba K. Kouyaté, Kabiné Kouyaté, N'Fanly Kouyaté, Habib Williams, Petit Condé, David Kandé. Des jeunes que j'ai entretenus et encadrés avec mes petits moyens techniques de disc-jockey.

 

C'est au cours d'une de leurs répétition dans mon salon à la Sig, qu'un ami à moi, en l'occurrence Justin Morel Junior venu me rendre visite fut émerveillé par les sons originaux que produisaient ces jeunes qui utilisaient juste des instruments traditionnels: guitares sèches, calebasses, cora et un harmonica.

 

Immédiatement, je fais les présentations et J.M.J.de dire: «je te félicite mon ami et je vous encourage les jeunes ;surtout gardez ces sons que je viens d'écouter et je vous aiderai car c'est une nouvelle sonorité de la musique guinéenne et bravo! ». Ainsi les jeunes après cette première rencontre avec JMJ dont ils avaient tant entendu parlé furent pleins de courage et firent désormais preuve de persévérance. De temps en temps JMJ assistait aux répétitions et conseillait. Déjà j'avais nommé Fodé comme chef du groupe, vu son sens de la discipline et son autorité morale sur les autres. Tous ces jeunes avaient des aptitudes, et des qualités.

Doura Barry qui étudiait en ce temps à Mamou, venait régulièrement pour ne pas rater les répétitions en faisant une jonction entre les études et la musique.

 

Jusqu'au jour où nous avions décidé de leur entrée en studio pour l'émission radio intitulée: «Grand Gala du Samedi,GGS», que JMJ animait avec l'actuel ministre de la Communication M. Mamady Condé.

Le studio nous a pris toute une nuit jusqu'à cinq heures du matin. C'était la joie chez les jeunes d'apprendre que leur musique passerait sur les antennes de Radio Guinée. C'est donc lors d'une de ses émissions dans GGS que JMJ baptisa pour la première fois ce groupe du nom de «Tabaro»(contraction de Tabassy Baro).Grande suprise pour moi-même.

«Tabaro» sur les antennes, quelques uns de ses éléments furent sollicités par différents groupes principaux de la place.

C'est un grand réconfort moral pour moi que de voir aujourd'hui ces jeunes du

Tabaro: Fodé Baro, Doura Barry, Sékouba Kandia Kouyaté, Kabinè Kouyaté,

N'Fanly, Petit Condé devenir des grands de la musique guinnéenne et sur le chemin de

la réussite. La musique, je la vis et je côtoie le monde des artistes.

Que mon neveu Fodé Baro, aujourd'hui installé à Paris, soit devenu une vedette adorée des foules, surtout depuis son aventure avec les "Sans-papiers", quel bonheur pour moi!

Recherche

Suivez-nous

DECOUVERTE : Les Iles de Loos



  • Lors d’une conférence de presse tenue au siège du Comité de Miss Guinée (COMIGUI) dans la commune de Kaloum ce jeudi, 16 février 2017, la présidente dudit comité, Johanna Barry a présenté ses excuses au premier ministre, Mamady Youla, présent à cet

Annonce