ENJEUX DE LA CAN 2023 EN GUINEE : Cris de cœur d’un analyste sportif

‘’Nous avons cru devoir à ce niveau nous retrouver pour évoquer les enjeux de l’organisation de la CAN en Guinée en 2023. Le temps ne nous attend pas et les esprits pervers ne nous rendrons pas la tâche aisée’’, a déclaré le chroniqueur sportif et agent de banque, Thierno Saidou Diakité communément appelé ‘’Tino’’, lors d’une conférence de presse qu’il a animée le vendredi, 23 septembre 2016 à la maison commune des journalistes sise à Coléah.

Pour l’analyste sportif , l’objectif était d’expliquer devant un parterre de journalistes  les enjeux de la Coupe d’Afrique des Nationale qui doit se tenir normalement en 2023 en Guinée. Thierno Saidou Diakité a indiqué que l’implication de tous  doit viser à veiller en permanence pour que les règles de l’art soient respectées. ‘’ A ce niveau du processus notre action en synergie et concentrée se doit d’être renforcée, mesurée, active et productive’’, a-t-il dit..

Le conférencier est convaincant : « En effet, nous avons maintenant l’opportunité d’avoir à organiser cette cérémonie qui est un défi, chacun doit donc travailler à la réussite de cet évènement pour lequel nous n’avons pas ménagé nos efforts. Nous devons travailler en synergie, autant que cette organisation est transversale et doit permettre de trouver la solution idoine à toutes nos contraintes, non seulement pour la réalisation des infrastructures mais aussi pour l’organisation des festivités ; et que chacun puisse jouer parfaitement sa partition ».

Selon Tino Diakité, le sport, la culture en général, et le football en particulier sont au centre de nos activités. Une bonne CAN est capable et se devrait de booster tous les autres secteurs de l’économie et permettre d’avoir une économie effectivement émergente. « Si nous ne gérons pas bien ce qui nous unit, ce qui nous unit nous divisera ».

En conclusion le consultant qui est aussi correspondant de GCI, insiste : « Notre expérience est tellement nulle en matière de réalisation et d’entretien des infrastructures que le challenge est de taille. C’est effectivement un défi que nous devons absolument relever, en dépit des nombreuses contraintes. Le défi est surtout de créer l’environnement nécessaire pour la réalisation des infrastructures, à travers un partenariat Public Privé, et de mettre en place les conditions nécessaires pour l’entretien et le remboursement des montants dépensés dans la réalisation de ces infrastructures »

Pivi BILIVOGUI pour GCI

© 2016 GuineeConakry.Info

Recherche

Suivez-nous

DECOUVERTE : Les Iles de Loos



  • Lors d’une conférence de presse tenue au siège du Comité de Miss Guinée (COMIGUI) dans la commune de Kaloum ce jeudi, 16 février 2017, la présidente dudit comité, Johanna Barry a présenté ses excuses au premier ministre, Mamady Youla, présent à cet

Annonce