ECONOMIE : vers la validation de la Politique Nationale Qualité

Le ministre du Commerce, Marc Yombouno a lancé, lundi, 20 février 2017, à Conakry, les travaux de l’atelier national de validation du document de Politique Nationale Qualité (PNQ) de la République de Guinée. Cet atelier est organisé par le Ministère de l’Industrie, des PME et de la Promotion du Secteur Privé (MI-PME-PSP), à travers l’Institut Guinéen de Normalisation et de Métrologie (IGNM), avec l’appui du Programme Système Qualité de l’Afrique de Ouest (PSQAO).

Un projet est initié par la  Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur financement de l’Union Européenne (UE), à  hauteur de 12 millions d’euros. Après validation, il sera exécuté par l’ONUDI à l’intention des acteurs impliqués dans l’infrastructure Qualité en Guinée.

Cette séance de travail a pour objectif, d’examiner et de valider ce document de grande importance, afin de le proposer au gouvernement guinéen. Selon les organisateurs, ce document de PNQ, permettra de doter la Guinée d’une stratégie nationale d’encouragement de la qualité se fondant sur l’infrastructure nationale de la qualité et aider ainsi les entreprises du pays à devenir compétitives au niveau régional. Il permettra aussi de consolider le système de métrologie national, surtout en mettant en avant l’importance de la métrologie en tant qu’élément essentiel des activités du pays.

Aux dires du présentant de la CEDEAO : «après la validation, le document contribuera, sans nul doute, au développement d’un environnement propice aux affaires et permettra aux entreprises d’être plus compétitives à l’exportation, grâce au renforcement des infrastructures nationale et régionale de qualité».

Aussi, à la région Afrique de l’Ouest, d’appliquer une politique Qualité cohérente et de réduire les obstacles aux échanges commerciaux, sur les marchés régionaux et internationaux, contribuant de sorte à atteindre les objectifs d’intégration régionale et de développement tant souhaité par les chefs d’Etats de la CEDEAO, a-t-il ajouté.

A noter, que l’infrastructure Qualité repose sur six piliers : la normalisation,  la métrologie, l’évaluation de la conformité, l’accréditation et la promotion de la qualité.

AGP

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Tous les Guinéens en ont entendu parler sur les antennes internationales des grandes radios, mais à Conakry et dans les préfectures du pays, personne n’a encore vu ce fameux accord. Il s’agirait certainement d’un accord verbal obtenu à l’issue d’une