COOP 22 : le bilan à mi-parcours

A plus d’une semaine de l’ouverture de la conférence internationale sur le changement climatique,le 6 novembre dernier à Marrakech, au Maroc, l’heure est au bilan à mi-parcours. Cette rencontre mondiale qui mobilise tous les acteurs politiques, écologiques, de l’environnement et les sociétés civiles se dirige vers la dernière ligne droite. Le président de la COP22, Salaheddine Mezouar fait le constat...

Pour lui, le bilan à mi-parcours est remarquable :« Tous les délégués sont en train de travailler d’arrache-pied, mais au-delà, il y a un  agenda et des initiatives qui sont en train d’enrichir cet évènement mondial. Dans  les  secteurs de l’eau, de l’urbanisme, de la forêt, de l’énergie, des réflexions  sont en cours !» a t-il indiqué.

Il a aussi précisé que l’action la plus salvatrice est l’engagement de la société civile, avec la présence de plus 1000 ONG et 350 exposants : « C’est pourquoi, nous pensons que c’est une COP extrêmement riche ».

La semaine qui suit est une phase importante, car les  chefs d’Etats  vont  rallier Marrakech ce week-end, afin de prendre part aux négociations, et aux débats qui tourneront autour de 25 thématiques.  

Mamadou 3 Diallo depuis Marrakech pour GCI

© 2016 GuineeConakry.Info  

Recherche

Suivez-nous

MEDIA - L'Afrique a un incroyable talent Finale | Les Frères Sylla (vainqueurs de la première édition) GUINEE



Annonce

Pas d'article dans la liste.