CONGO-USA : La potasse du Congo intéresse les parlementaires américains

Une délégation des parlementaires américains a conféré ce vendredi 10 février 2017, au palais du peuple de Brazzaville, avec le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou-N’Guesso. Au menu des discussions les questions de coopération bilatérale, multilatérale et économique.

La coopération entre les USA et le Congo est au beau fixe, en cette période marquée par l’élection du nouveau président américain, le 45ème, en la personne de Donald Trump, investi le 20 janvier 2017. Et le chef de la délégation américaine, l’élu républicain de Californie Dana Rohrabacker, pense que « c’est un moment opportun d’ouvrir la porte de la coopération avec d’autres pays. »

Mais une coopération, au sein de laquelle les questions de sécurité occupent une place de choix, au regard de place que le président Denis Sassou N’Guesso accorde aux problèmes de la paix et de la stabilité en Afrique et dans la sous-région, un rôle que la délégation américaine a apprécié à sa juste valeur. « Nous sommes venus aujourd’hui pour échanger avec un important chef d’Etat du continent africain afin de discuter des questions de sécurité et des question de coopération pour le bénéfice mutuel. » A dit Dana Rohrabacker.

Fidèle à sa tradition de terre d’hospitalité, le Congo est en passe de devenir la nouvelle capitale africaine. C’est dans ce cadre, selon la délégation américaine, que s’inscrivent les relations toujours fructueuses entre les deux pays et le président Denis Sassou N’Guesso a toujours considéré le peuple américain comme le peuple frère car «  il comprend l’importance d’être l’ami des américains et que les américains soient aussi les amis des congolais. » A ajouté Dana Rohrabacker.

L’accueil chaleureux et cordial reservé par le président congolais à la délégation des parlementaires américains est également « une manière de tourner la page à une présidence qui s’est terminée et d’ouvrir un nouveau chapitre avec le nouveau président en place », a souligné le chef de la délégation.

Et à lui de renchérir «  le président Sassou a à cœur  le bien-être des populations jeunes du Congo, on va travailler ensemble, afin de permettre un meilleur développement de l’activité économique ici, par exemple dans le domaine de la potasse »  avant de conclure « Il y a plein des possibilités qui s’offrent à nous. Et on a discuté aussi des questions de sécurité, parce qu’il est important de lutter contre le terrorisme, afin d’offrir un environnement en paix à nos populations. »

Il sied de noter que la délégation des parlementaires américains, conduite par la chargée d’affaires de l’ambassade de USA en poste à Brazzaville, était composée de Dana Rohrabacker (élu républicain de Californie) ; Robert Pittenger (élu républicain de la Caroline du Nord) ; Juan C. Vargas (élu démocrate de Californie) ; Lou Correa (élu démocrate de Californie) ; Andy Harris (élu républicain de Maryland) ; French Hill (élu républicain de Arkansas) ; Steve King (élu républicain de la Iowa) et Collin C. Peterson (élu de Minnesota).

MIATOLOKA Boryce Agapyth pour GCI

Correspondant particulier de GCI au Congo

© 2005-2017 GuineeConakry.Info   

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Le célèbre chroniqueur est au cœur d’un bras de fer avec Mamadou Blaise Sangaré, conseiller spécial du Chef de l'Etat. Votre site avait relayé cette affaire portant sur des propos diffamatoires attribués à Ras Bath. Ce début de semaine mettra aux pr

Annonce