CONGO : Les civilités des corps constitués nationaux

Le président de la République du Congo, Denis Sassou-N'Guesso et son épouse ont reçu, au palais du peuple, ce vendredi les vœux de nouvel an des corps constitués nationaux, comme l'exigent la tradition et aux us protocolaires.

La cérémonie de présentation des vœux au couple présidentiel,  pour cette année 2017,  aura durée en tout 2h30mn. A tour de rôle ont serré la main du peuple présidentiel, les autorités des institutions constitutionnelles (le président du sénat, de l’assemblée nationale, le premier ministre chef du gouvernement, les ministres d’Etat, les ministres, membres du gouvernement, les présidents de la cour constitutionnelle, suprême et bien d’autres), les membres des institutions constitutionnelles et les structures techniques de la présidence de la République.

Dans l’ambiance et l’enthousiasme chaque membre des institutions constitutionnelles s’est sacrifié à la tradition de souhaiter bonne et heureuse année au couple présidentiel et sa famille, et de retour en retour les mêmes souhaits.

Une année 2017 que le président de la République, Denis Sassou-N’Guesso a placé sous le sous signe de la rigueur et de la vérité. Et au micro de la presse, après avoir présenté les vœux au couple présidentiel, certaines autorités interviewées appréhendent bien l’orientation donnée par le président de la République.

Léon Juste Ibombo, Ministre des Postes et Télécommunications pense que « la rigueur, vérité et travail, un triptyque qui guide déjà l’action de son ministère pour booster l’économie, offrir à l’Etat les moyens de faire face à la crise, créer de la richesse et participer au processus de diversification de l’économie congolais. »

Pour Jean Michel Bokamba Yangouma, il s’agit, pour l’ensemble du peuple en général, et les gouvernants en particulier de percevoir la directive du président de la République comme une boussole. Ce qui voudrait dire, poursuit-il, qu’il faut passer de l’étape du discours pour celle de la pratique, en traduisant en acte ce que le chef de l’Etat nomme en termes de rigueur et vérité. Il est, alors indispensable d’appliquer la sanction chaque fois qu’il nécessaire, pour faire émerger la nouvelle république voulue et proclamée par tous.

A l’évidence, ce qu’est attendu et voulu c’est la rigueur et la vérité pour l’adoption des mesures économiques plus fortes, susceptibles d’accélérer la mise en œuvre, sans atermoiement, des reformes portées par la marche vers le développement.

Ce samedi 7 janvier 2017, le tour reviendra aux forces vives nationales de se conformer à cette tradition en présentant au couple présidentiel les civilités de l'année nouvelle.

MIATOLOKA Boryce Agapyth pour GCI

Correspondant particulier de GCI au Congo

© 2005-2017 GuineeConakry.Info

Recherche

Suivez-nous

MEDIA - L'Afrique a un incroyable talent Finale | Les Frères Sylla (vainqueurs de la première édition) GUINEE



Annonce

Pas d'article dans la liste.