BURUNDI : après Hafsa Mossi, si seulement si...!

Abattue froidement par un quidam, la discrète et pondérée députée burundaise, Hafsa Mossi, ancienne journaliste de la Radio nationale et pigiste de la BBC, est la dernière d’une série de meurtres ciblant les personnalités de Bujumbura. Sa mort encore inexpliquée, est cependant, un saillis de l’engrenage fatal des contradictions, frustrations et vengeances gratuites engendrées par un régime aux abois.

La réaction du président Pierre Nkurunziza sur la mort de Madame Hafsa Mossi qui était députée de l’Assemblée de la communauté des Etats d’Afrique de l’Est, montre  que le politicien est profondément touche par la mort de celle qui fut sa porte-parole et dont tout le monde appréciait la modestie.

Une infernale fuite en avant

Nkurunziza poste sur son compte Twitter : «  L'assassinat de l'Honorable Hafsa Mossi est un acte ignoble et lâche. C'est une perte inestimable pour le Burundi, sa famille et toute l'EAC.» Mais si seulement le président burundais pouvait réaliser que la députée disparue est, quelque part, victime en grande partie, des conséquences désastreuses de sa politique suicidaire. Celle qui ruine et le pays et detruit ses citoyens dans une infernale fuite en avant dont personne ne voit la fin !

Si seulement si, dans un acte de contrition, choqué qu’il est par cette mort gratuite et violente d’une femme qui l’a servi et servi le pays; pour faire la volte-face indispensable à l’espoir de renaissance dont le pays entier a besoin. Si jamais si,…

Trop c’est trop

Mais la réalité est si horrible. Tandis que les négociations de sortie de crise piétinent encore en Tanzanie et que les violations des droits humains se perpétuent quotidiennement au Burundi, le gouffre creusé par l’obsession du troisième mandat présidentiel quant a lui, condamne le peuple à l’exil ou à la mort.  

Trop c’est trop ! Puisse cette tragique mort permettre au président Pierre Nkurunziza, de faire son examen de conscience et de libérer enfin son pays et son peuple.

Maria de BABIA pour GCI

© 2016 GuineeConakry.Info

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Dans un communiqué lu dans le journal télévisé de RTG de ce mardi, 21 février 2017 que M. Albert Damantang Camara, le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle et du Travail, porte-parole du gouvernement Alpha Condé, a