BRAZZAVILLE : Première édition de la soirée Culture et Arts

La capitale congolaise verra éclore le 22 octobre prochain un nouveau concept, la soirée culturelle dénommée « Soirée Culture et Arts ». A quelques jours de l'événement la ‘’manager-fondatrice’’ de la maison de mode Lend’s, Splendide Lendongo, qui en est l’organisatrice, a échangé avec la presse, ce samedi 8 octobre 2016, à Brazzaville, pour présenter le contenu de cette soirée.

Vêtue d’une tenue de mélange de raphia et de tissu africain de la création « Lend’s » et entourée, en arrière-plan de 3 de ses mannequins, ainsi que de ses collaborateurs au podium, la Styliste-modéliste de passion et organisatrice de la soirée culturelle dénommée « Soirée Culture et Arts », a fait face aux questions de la presse portant sur l’évènement haut en couleurs, visant à la valorisation des jeunes talents congolais.

En réalité, il s’agit, selon Mme Lendongo, d’une compétition 100% congolais des stylistes et modélistes de Brazzaville et de Pointe-Noire, au cours de laquelle sera élu au moins un gagnant. Ce jeune créateur récipiendaire de la 1ère édition de la soirée culture et Arts bénéficierai d’un accompagnement à la réalisation de son projet visant à le faire sortir de l’informel et à le faire connaître du public en valorisant son talent dans le domaine culturel et artistique.

Interrogée sur la particularité de cette soirée culturelle, Mme Splendide Lendongo a dit que «  cet évènement n’a jamais été organisé en République du Congo. Il y a beaucoup de défilés de mode qui s’organisent dans le pays, mais il n’y a pas encore eu de défilé de couturiers… » Avant d’ajouter «  le but c’est d’encourager ces personnes pour qu’elles sortent de l’informel et deviennent demain de grands créateurs de la mode. »

Pendant la soirée, a renchéri son organisatrice, il sera présenté une collection de mannequins avec l’utilisation des tissus africains fabriqués principalement en Afrique. « Les candidats ont reçu des consignes, ils savent qu’ils ont l’obligation d’utiliser les tissus africains, des pagnes qui ont été fabriqués en Afrique. » a martelé Mlle Lendongo.

Il convient de noter que, cette soirée culturelle 100% congolais a un double sens. Primo, elle vise  à mettre sous les feux de rampes le talent de styliste et de modéliste de Splendide, à travers la présentation de sa ligne d’habillement qui se fera sous forme de défilé de mode et également de sa boutique d’habillement ouverte récemment à Brazzaville. Secundo, cette soirée servira de plateforme de promotion des artistes congolais via un programme corsé qui tourne autour de plusieurs défilés de mode des stylistes modélistes de Brazzaville et de Pointe-Noire.

L’accès à la soirée sera possible sur présentation d’un ticket vendu à la boutique dans certains coins de la ville. Il est prévu, selon l’organisatrice de la soirée, un buffet cocktail et la vente des articles de mode. Et, ce en présence des contorsionnistes, danseurs, chanteurs humoristiques, pianiste pour égayer la soirée.

Avec pour ambition de faire de Brazzaville, capitale de la mode africaine, la styliste- modéliste Splendide Lendongo ne compte pas s’arrêter à la 1ère édition, en dépit de la conjoncture économique internationale morose. D’où l’appel lancé à l’endroit des partenaires pour soutenir son action qui rentre dans le cadre de la valorisation des jeunes talents congolais.

Ayant pour pays d’origine le Congo et de naissance la France, le styliste-modéliste Splendide est âgée de 28 ans. 80% de ses créations sont basées sur les tissus africains. Diplômée en études de droit et gestion en management d’entreprises, elle incarne le model de courage de la race féminine qui veut montrer au bout du monde que vouloir, c’est pouvoir car se dit-elle « la réussite est au bout de l’effort. »

MIATOLOKA Boryce Agapyth pour GCI

Correspondant particulier de GCI au Congo Brazza

 

© 2016 GuineeConakry.Info 

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Le célèbre chroniqueur est au cœur d’un bras de fer avec Mamadou Blaise Sangaré, conseiller spécial du Chef de l'Etat. Votre site avait relayé cette affaire portant sur des propos diffamatoires attribués à Ras Bath. Ce début de semaine mettra aux pr

Annonce