ATTENTAT DE NICE : la France sous le choc

La France a été une nouvelle fois la cible des terroristes fanatiques le soir de ce jeudi du 14 juillet, jour de la fête de nationale française. La ville de Nice a vécu l'horreur absolue. Un homme identifié comme un franco-tunisien, Bouhlel Mohamed, flanqué au volant d’un camion, a foncé dans la foule sur la Promenade des Anglais. Le bilan est lourd: 84 morts et plus de 202 blessés.

Sur les circonstances du drame le parisien.fr relate "jeudi soir, à Nice (Alpes-Maritimes), vers 22h45, quelques minutes après la fin du feu d'artifices sur la Promenade des Anglais, fermée à la circulation pour le 14 juillet, un semi-remorque blanc de 19 tonnes a foncé dans la foule des Niçois et des touristes, faisant un carnage sur environ 2 kilomètres. L'attentat a fait 84 morts, dont de nombreux enfants, ainsi que 18 blessés en état d'urgence absolue. Plusieurs témoins ont décrit des scènes d'horreur absolue, avec des corps déchiquetés et des personnes se jetant en contrebas sur la plage pour échapper au camion" 

Un journaliste de l'AFP qui a vécu en direct ce drame témoigne «J'ai dû me protéger le visage pour éviter d'être touché par des debris… J'ai vu plusieurs personnes fauchées par le camion qui était à une centaine de mètres de moi, j'ai eu à peine quelques secondes pour me dégager»

Mamadou Dian Diallo est un jeune étudiant guinéen à Nice. GCI a pu recuellir son témoignage  "Il était environ 23h , lorsqu'un camion de couleur blanche  roulant sur la Promenade des Anglais, où était rassemblée une foule pour les festivités de fête nationale du 14 juillet. Le camion a foncé en  ligne droite sur la foule, puis en zigzaguant sur tous les côtés. Le chauffeur a écrasé   beaucoup de personnes avant d'être abattu par les forces de l'ordre".

Cet attentat non encore revendiqué, mais dont la méthode et les moyens rappellent étrangement la signature de l'Etat islamique, est une nouvelle preuve de l'acharnement contre la France.

Le président français François Hollande a annoncé dans sa déclaration à la nation, la prorogation de l'Etat d'urgence d'au moins trois mois.

Mamadou Aliou DIALLO pour GCI

2016 GuineeConakry.Info

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Au lendemain de la grève déclenchée ce lundi, 21 février 2017 par les enseignants et élèves dans toutes les communes de la capitale guinéenne, le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, invité de l’émission ‘’L’Œil de Lynx’’ de la radio p