AFFAIRE DU 28 SEPTEMBRE 2009 : Une mission d'information et de relance

Après un long silence sur la procédure judiciaire enclenchée à la suite des événements tragiques du 28 septembre 2009, la communauté internationale a dépêché en Guinée, une mission conjointe conduite par la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies sur les violences sexuelles dans les conflits, Zenab Hawa Bangoura et la sous-secrétaire d'Etat américaine pour la société civile, la démocratie et les droits de l'Homme Sarah Sewall pour évaluer l’état d’avancement du dossier.

La mission aura des entretiens à plusieurs niveaux avec les autorités compétentes ainsi qu’avec les associations de victimes et les organisations de défense des droits humains. Selon la sous-secrétaire d'Etat américaine pour la société civile Sarah Sewall, la Guinée a l’opportunité d’inscrire son nom dans les annales de l’histoire, dans la lutte contre l’impunité.

Pour la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies sur les violences sexuelles Zenab Hawa Bangoura, l’objectif de la visite est de prendre connaissance de l'état d'avancement du dossier. «Nous voulons juste nous rassurer qu'un procès puisse commencer effectivement et se terminer.»

Les rencontres avec  le président Alpha Condé et le ministre Cheick Sako ont permis de rassurer quelque peu les missionnaires sur la volonté des autorités guinéennes à organiser un procès conséquent.

Mamadou Aliou DIALLO pour GCI  

© 2016 GuineeConakry.Info 

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Au lendemain de la grève déclenchée ce lundi, 21 février 2017 par les enseignants et élèves dans toutes les communes de la capitale guinéenne, le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, invité de l’émission ‘’L’Œil de Lynx’’ de la radio p