ACCORD DE FIN DE GREVE : Enfin paraphé par tous ! (Actualisé)

Le Gouvernement Guinéen et les centrales syndicales viennent de parapher le protocole d'accord, mettant ainsi fin à la Grève des enseignements. c'est un communiqué express sur la page facebook du Gouvernement. #GouvGN #Gn224 #Guinee fb.me/8WEDe3PQ1 Les détails suivront. GCI

Malgré cette bonne nouvelle, les troubles au moment où nous mettons online, continuent. Des foyers éclatent ici et là.

Par exemple les axes Belle-Vue, Kenien, Touayah et autres sont obstrués, soit par des jeunes en colère, soit à cause du maintien des forces de sécurité qui ont maille à partir avec des manifestants toujours déchainés. mla RTG, elle diffuse en ces instants sur la Radion nationale FM 88.5, le légendaire concert ''Regard sur le Passé'' du célébrissime Bembeya Jazz national.    

Mais, tandis que les populations attendent les confirmations officielles de cet accord, la RTG est revenue sur ses émissions sportives et parle de la récente victoire du Horoya Football Club.

Faut-il rappeler que cette grève syndicale a débuté depuis deux semaines et que dimanche dernier, l’on a déclaré qu’un accord avait été  trouvé entre les syndicats et le gouvernement.

Une déclaration du mouvement syndical avait été lue sur les ondes des médias d’État par Moussa Balato Keita, Secrétaire Général de la FSPE, pour  confirmer et  entériner cet accord en ces termes : « Enseignants et enseignantes de Guinée, après  13 jours de grève, le Gouvernement et les syndicats se sont accordés sur les points faisant l’objet de l’avis de grève du 30 janvier 2017. Les parties vont procéder aux formalités d’usage pour émettre une déclaration officielle ce lundi 20 février 2017. Nous vous remercions d’avoir observé cette grève pendant 13 jours. Les détails vous seront donnés dans la déclaration de suspension dès demain.»

Au constat des manifestations de ce lundi justement, il est décevant de constater que tout cela n’était que du vent ! Les jeunes et même des enfants se sont rendus maîtres incontestés des rues! Des policiers ont souvent à leur image, fait usage de caillassages en direct. Les nombreux pneus brûlés ont empesté l'atmosphère de la capitale. Conakry a vécu littéralement des scènes de guerilla urbaine au grand jour. Un terrible face à face entre forces de l'ordre hésitantes pour ne pas commettre le pire et bien souvent des adolescents décidés à les affronter. Hélas, des victimes sont encore signalées. Le bilan provisoire indique cinq morts. Les enquêtes qui seront certainement ouvertes permettront de situer plus tard sur les circonstances de ces décès.  

Ce soir, M. Albert Damantang Camara, le ministre porte-parole du gouvernement s'est exprimé en ces termes sur la situation: «L’inter centrale de l’éducation, associée aux centrales, viennent de déclarer la suspension de la grève qu’elles avaient déclenchée. En conséquence, en tant que représentant des départements en charge de l’éducation et du gouvernement ici, j’ai le plaisir d’annoncer aux parents d’élèves que les cours reprendront normalement sur toute l’étendue du territoire à partir de ce mercredi 22 fevrier 2017».

Espérons que le nouvel accord paraphé soit enfin le bon !

Demain est un autre jour...

GCI suit pour vous.

Maria de BABIA et Mamadou Aliou DIALLO pour GCI 

© 2005-2017 GuineeConakry.Info   

Recherche

Suivez-nous

GUINEE: Petit KANDIA "Birin Moulan"



  • Tous les Guinéens en ont entendu parler sur les antennes internationales des grandes radios, mais à Conakry et dans les préfectures du pays, personne n’a encore vu ce fameux accord. Il s’agirait certainement d’un accord verbal obtenu à l’issue d’une